Pour que votre cuisine soit à la fois esthétique, pratique et fonctionnelle, son aménagement doit respecter certaines règles. Espaces de circulation, implantation des éléments, éclairage… Voici tout ce que vous devez savoir pour un aménagement de cuisine réussi.

Aménagez votre cuisine selon le triangle d'activité

C’est une règle bien connue des cuisinistes : les trois principaux pôles de la cuisine, à savoir la cuisson, le lavage et le stockage, doivent être disposés de manière à former un triangle, pour assurer sa fonctionnalité. On l’appelle le triangle d’activité. Cela permet de réduire et de faciliter vos déplacements au sein de la cuisine. Si possible, la distance entre ces trois zones doit être plus ou moins égale, et elles ne doivent pas être trop éloignées les unes des autres. L’idéal serait d’effectuer entre un et quatre pas pour passer d’une zone à l’autre.

De plus, le triangle d’activité respecte les règles de sécurité, qui consistent à éloigner d’au moins 60cm l’évier et la plaque de cuisson. Enfin, si vous disposez d’angle dans votre cuisine, il est déconseillé d’y installer l’évier ou les plaques de cuisson, toujours dans un souci de praticité.

Installez votre évier près d’une source de lumière

Il est recommandé d’installer l’évier près d’une source de lumière, qu’il soit à poser ou à encastrer. Cela vous permettra notamment de le nettoyer plus facilement. Dans l’idéal, il doit se trouver à proximité d’une fenêtre, ou juste en-dessous, lorsque la cuisine le permet. Si tel est le cas, prévoyez toujours une hauteur d’au moins 110cm entre le bas de la fenêtre et le sol, pour pouvoir l’ouvrir dans être gêné. Mais il va de soi que la hauteur de la fenêtre est à adapter en fonction de la hauteur de l’évier.

Respectez le cheminement du propre et du sale

Après le repas, les assiettes et les plats sales sont généralement déposés sur le plan de travail. Ensuite, ils font un tour par la poubelle et éventuellement l’évier, avant d’atterrir dans le lave-vaisselle. C’est pour cela que ces trois éléments, poubelle, évier et lave-vaisselle, doivent être installés proches les uns des autres, dans un espace où la circulation est fluide. Dans cette même logique, les rangements destinés à accueillir la vaisselle doivent également se trouver à proximité du lave-vaisselle. Cette disposition permet d’optimiser vos mouvements et vos déplacements dans le but de vous faire gagner du temps.

Pensez votre cuisine en fonction de votre pièce

L’aménagement de votre cuisine sera influencé par la disposition et la dimension de la pièce. Pour que votre cuisine soit pratique et agréable à vivre, il convient de respecter l’essence même de la pièce, pour disposer vos meubles de façon cohérente.

Par exemple, pour une cuisine longue et étroite, dite « en couloir », il est judicieux d’opter pour un aménagement linéaire, en I, avec les éléments installés le long d’un mur. Il est impossible de respecter le triangle d’activité avec ce type d’implantation, cependant, en fonction de la pièce, c’est parfois le type de cuisine qui s’impose. Toutefois si votre cuisine fait plus de 2,40m de large, vous pouvez envisager une cuisine parallèle et utiliser les deux murs.

Si, au contraire, vous disposez d’une cuisine de forme carrée de plus de 12m2, préférez un aménagement en U, sur trois murs, avec des rangements et de la surface de travail supplémentaire. Et enfin, pour une cuisine ouverte, adoptez un îlot pour délimiter les espaces et servir de séparation entre la cuisine et la pièce à vivre.

Adaptez la hauteur des meubles

Pour cuisiner confortablement, il est important d’adapter la hauteur du plan de travail et des autres meubles à votre taille. Pour que vous puissiez cuisiner sans vous pencher, la hauteur du plan de travail doit se situer au niveau de votre ceinture, soit entre 88 et 91 cm. Quant au four, il se place en général à hauteur des yeux. Si vous installez une tablette de bar, celle-ci doit arriver à la hauteur de vos coudes, soit environ 110cm.

En ce qui concerne les rangements hauts, l’étagère le plus haut doit se trouver autour de 220cm pour être accessible. Pour ne pas vous heurter à la hotte, placez-la environ 70cm au-dessus des plaques de cuisson.

Si vous optez pour des hauteurs adaptées à votre taille pour plus de confort, sachez qu’en cas de revente, l’acheteur ne fera pas forcément la même taille que vous.

Optez pour des rangements simples

L’organisation, c’est la clé pour une cuisine fonctionnelle. Il ne faut donc pas hésiter à multiplier les rangements. Il existe sur le marché des rangements très spécifiques. Toutefois, il n’est pas toujours conseillé de privilégier ce genre d’accessoires. Pour choisir vos rangements, mieux vaut miser sur la simplicité, afin que ceux-ci s’adaptent en toutes circonstances, et évitent d’encombrer la pièce. Bien sûr, l’aménagement de vos rangements va dépendre de vos habitudes et de vos besoins. Mais retenez que l'accessoire ne fait pas forcément le fonctionnel.

Nous vous conseillons d’acheter les aménagements chez le cuisiniste afin de vous assurer de la compatibilité avec le meuble.

Facilitez la circulation

Afin de fluidifier la circulation dans votre cuisine, prévoyez un espace libre d’au moins 100cm devant vos meubles. Pour contourner facilement un placard ou un lave-vaisselle ouvert, comptez 100cm, et 120cm pour cuisiner à deux sans vous gêner.

Pour estimer l’espace dont vous aurez besoin dans votre cuisine, sachez que le gros électroménager de taille standard, comme le four ou le lave-vaisselle, mesure 57cm de profondeur. C’est donc également le minimum requis pour un plan de travail, même s’il est recommandé d’ajouter quelques centimètres pour plus de confort.

Prévoyez un coin repas pour une cuisine conviviale

Si vous souhaitez faire de votre cuisine un espace convivial, où les activités se multiplient tout au long de la journée, il est conseillé d’aménager un coin repas. Pour cela, plusieurs options s’offrent à vous.

Lorsque les dimensions et la forme de votre cuisine le permettent, le meilleur choix reste d’aménager un îlot central. Idéal pour manger en famille, préparer le repas, recevoir, etc., il s’adapte aux cuisines en U, en L ou en I. Toutefois, il faut conserver au de 1m à 1m20 d’espace libre autour de votre îlot central pour pouvoir circuler convenablement. Ainsi, un îlot peut s’avérer trop envahissant en fonction des dimensions de votre pièce. Pour une petite cuisine, optez pour une tablette rabattable, qui vous permettra de garder plus d’espace lorsque vous ne l’utilisez pas.

Dans tous les cas, vous devez tenir compte de vos habitudes et de votre mode de vie pour aménager votre coin repas. Par exemple, les personnes âgées préfèreront une table et des chaises traditionnelles plutôt qu’une tablette haute assortie de tabourets de bar. Même si un coin repas en hauteur apportera une touche de modernité et de dynamisme à votre cuisine, sachez qu’il est préférable d’avoir une table à hauteur du plan, afin qu’elle puisse servir de surface de travail supplémentaire, si besoin.

Choisissez un éclairage adéquat

Même si vous avez la chance de disposer d’une fenêtre dans votre cuisine, l'éclairage naturel ne suffit pas. L’emplacement des sources de lumière dans une cuisine a son importance. Commencez par choisir un éclairage général, tel un plafonnier qui dispensera une luminosité moyenne à l'ensemble de la pièce. Puis, il convient d’installer des éclairages plus puissants dirigés vers le plan de travail, les plaques de cuisson ou l’évier. Utilisez par exemple des barrettes intégrées sous les meubles hauts.

L’éclairage peut également s’installer dans les meubles dont les façades sont vitrées. De cette façon, vous pouvez mettre en valeur ce qui s’y trouve et accroître l’ambiance chaleureuse de la cuisine.

Par ailleurs, il peut être agréable d’avoir un éclairage d'ambiance, en particulier dans le cas d’une cuisine ouverte. Utilisez des crédences rétro éclairés, des LED encastrées dans le sol, posés sur les meubles hauts... Bien entendu, il n’est pas conseillé d’installer des lampes sur pied dans la cuisine, susceptibles de gêner la circulation.

L’idéal est souvent de se faire conseiller par un expert afin d’installer un ensemble d’éclairage cohérent, esthétique et fonctionnel.

Trouvez le bon emplacement pour les prises électriques

Dans la cuisine, il est recommandé de prévoir environ quatre à huit prises 16A. Il est nécessaire de prévoir une alimentation électrique par appareil électroménager.

Par ailleurs, il est aujourd’hui interdit d’utiliser des interrupteurs métalliques ou prises en porcelaine. Il est impératif de respecter les normes en vigueur. Rapprochez-vous d’un spécialiste afin de connaître l’état de votre installation actuelle ou à venir.

Les prises en crédence doivent être à environ 110 ou 120cm de hauteur, et celle pour la hotte à 190 cm. Quant aux autres prises, elles s’installent à 40cm du sol.

Par ailleurs, il faut impérativement proscrire les interrupteurs métalliques, les prises en porcelaine, les prises à proximité des zones sensibles, comme l’évier ou la plaque, et enfin, celles installées derrière un élément fixe.

L’aménagement de cuisine n’a à présent plus de secret pour vous. Si vous respectez ces quelques règles de base, votre cuisine sera plus agréable. Cependant, il est important de concevoir votre cuisine selon vos besoins avant tout. En cas de doute concernant l’aménagement de votre cuisine, n’hésitez pas à vous tourner vers un professionnel, qui saura vous éclairer.